Sainte-Lucie: l’île et l’hôtel

Bonjour!

Me revoilà pour un nouvel article, qui je pense sera compliqué à écrire car je ne sais pas par où commencer.

En effet, il s’agit de nos vacances aux Caraïbes (Sainte-Lucie et Martinique) et il est plus que compliqué de trier mes idées alors que dans ma tête ca ressemble plus à « Waouuuuh c’était la folie, c’était trop beau, il faisait trop chaud, je veux y retourner! » Donc je pense que ce sera le fouilli et ca ressemblera d’avantage à un amas d’idées rassemblées en un bloc de lignes! 🙂

Par peur de m’y perdre j’ai donc décidé de regrouper les informations en plusieurs articles en espérant vous donner des idées avec l’hôtel, les visites etc!

Pour celui-ci nous nous concentrerons sur l’île en elle-même, l’arrivée et l’hôtel! 🙂

Pour commencer, situons le contexte: nous sommes partis en vacances deux semaines du mardi 4 au mercredi 19 avril. Nous avons eu une dizaine d’heures de vol avec une escale à Franckfort (et une à la Barbade en plus au retour). Le vol long trajet a été assuré par la compagnie Condor, et pour du low cost c’était pleinement satisfaisant! (Repas forcément, couverture, chaussettes, un film… sans supplément) pour un total de 900e l’aller retour, sachant que l’on peut trouver bien moins cher à d’autres périodes et en s’y prenant à l’avance. (Pas comme nous 🙂 ) Un vol parfait sans turbulences qui me semble être passé incroyablement vite (l’excitation sans doute!)

Nous voilà donc arrivés à l’aéroport international au sud de la si jolie île de Sainte-Lucie, située juste en dessous de la Martinique dans la mer des Caraibes. L’île est britannique et fait partie du commom wealth. Elle a été 7 fois francaise et 7 fois anglaise ce qui explique que certaines villes aient des noms francais, comme Anse Cochon, Anse Chastenet… Sainte-Lucie fait 617km² de superficie, seulement!

Le choc thermique en sortant de l’avion (ouais, directement sur la piste) est plutôt compliqué, plus de 30° mais surtout une humidité de folie. Ca change de l’air frisquet de la France à cette période. Nous avons alors rejoint le nord de l’île où se trouvait notre hôtel. A savoir qu’en sortant de l’aéroport vous vous faites harceler par les nooombreux taxis qui sont prêts à vous emmener n’importe où! Alors pas de soucis niveau circulation haha. Sur le chemin qui nous mène à l’hôtel, je suis surprise des conditions de vie des habitants et de l’état de pauvreté de l’île, on me précise que le sud est resté identique depuis des années alors que le nord de l’île est beaucoup plus évolué et civilisé. C’est assez surprenant d’observer leur mode de vie: les maisons sont toutes construites surélevées contre les risques d’inondation/ouragan, certaines sont à la limite de s’effondrer, tout semble très pauvre, les tenues des habitants sont très typiques des îles, tout est incroyablement vert (quelle beauté!), on roule à gauche, les gens sont assis sur les toits des voitures qui roulent à 70km/h, on double n’importe comment… Autant dire que malgré le décalage horaire (6 heures dans le passé) j’avais du mal à fermer les yeux haha. Nous traversons tout l’intérieur de l’île qui est en fait composé de la forêt tropicale. Nous voilà dans le nord et autant dire que cela n’a rien à voir, les bâtiments semblent plus solides, il y a beaucoup plus de bâtisses, plus de monde, tout est plus évolué. (Bon, on est pas à Paris non plus ca reste une île quand même!)

A défaut d’avoir pris en photo le sud de l’île (en voiture, c’est pas super simple! 😀 ), je vous laisse avec quelques photos du Nord, à deux pas de notre hôtel.

 

 Ci-dessus, les bâtisses toutes plus colorées les unes que les autres!

Un des nombreux vendeur de rue!

Un coin à restaurants.

La marina de Rodney Bay (Oups le bout du doigt sur la photo!)

L’hôtel Papillon

C’est alors la découverte de l’hôtel: nous sommes logés au Papillon by Rex Resort, hôtel all inclusive situé au nord de l’île à quelques minutes de la capitale: Castries. Cet hôtel est magnifique: un hall immense, une piscine surdimensionnée également, situé sur Rodney Bay, le cadre y est fabuleux. Notre chambre est spacieuse, nous avons même une terrasse vue mer et piscine.

L’hôtel est all inclusive: c’est à dire que vous réservez votre séjour et tout sera à volonté durant vos vacances. Il a à disposition un buffet, un snack, un restaurant gastronomique italien et un oriental. Le bar situé dans le hall d’entrée ou celui directement dans la piscine (si si!) vous permettent de déguster des cocktails savoureux à toute heure de la journée!

Nous étions pour notre part invités, mais sinon les prix sont compris entre 250 et 300euros la nuit selon la chambre. Alors certes, cela parait dans un premier temps démesuré mais il faut garder en tête que cela comprend les 3 repas de la journée, les boissons à volonté et les activités (canoë, paddle et hobbycat)!

L’hôtel propose également un grand nombre d’activités (Admirer le coucher de soleil en bateau, escapade en catamaran dans les plus belles baies de l’île…) que je détaillerai dans un prochain article 🙂

Mais en plus de tout cela, le personnel y est accueillant et chaleureux. Bref, je m’en suis toujours pas remise! 😀

Je vous laisse avec les photos qui seront bien plus parlantes 😀

L’entrée de l’hôtel.

La chambre et son lit immense.

La terrasse de la chambre.

La vue de la chambre sur la piscine et la plage.

La piscine, en long en large et en travers 😀

Au second plan: Le bar inclus dans la piscine.

Les activités au sein même de l’hôtel: Hobbycat, canoë et paddle.

 

Les chambres de l’hôtel

La plage de l’hôtel

Voilà pour l’aperçu rapide de l’île et l’hôtel! Ca faisait vraiment trop sur un seul article donc on se retrouve bientôt dans un deuxième plus centré sur les visites et les choses à voir sur l’île!

Je vous laisse avec la vidéo récapitulative de notre séjour, comme nous faisons à chacun de nos voyages 🙂

A très bientôt!

2 Comments

  • Galéa 8 juin 2017 at 15 h 16 min

    Oh lalala magnifique , je rêve d’y aller, je suis transporter par tes articles et toutes ​ses magnifique photo.

    Reply
  • Sainte-Lucie: Quoi visiter? – Offie and Co 9 juin 2017 at 16 h 58 min

    […] notre hôtel qui le proposait. (Le Papillon by Rex Resort, toutes les informations dans mon précédant article!) Un coucher de soleil à bord d’un monocoque avec pour horizon rien d’autre que la […]

    Reply

Leave a Comment