Cheveux longs et coucher de soleil

 

Bonjour! 🙂

Aujourd’hui, je profite d’une balade au bord de mer pour proposer un nouvel article qui concernera les cheveux. Et plus précisément comment les avoir longs.

Depuis quelques années maintenant, j’ai les cheveux très longs et j’ai souvent le droit à la fameuse question « comment tu fais pour les avoir aussi longs?  »

Alors je me suis dis pourquoi pas faire un article à ce sujet et détailler les produits que j’utilise depuis un moment 🙂


Commençons par le commencement: depuis quand je laisse pousser mes cheveux?

Tout a donc commencé aux alentours de ma 5ème (oui oui, aux années collège). J’avais 13/14ans et, arborant déjà de très longs cheveux, je rêvais d’un dégradé (qui gardait tout de même ma longueur!). Je me suis alors rendue chez le coiffeur, pleine d’espoirs, qui sont vites partis en fumée. Forcément, à cet âge là, j’ai débarqué chez un nouveau coiffeur sans photo pour appuyer mon idée et j’ai cru qu’il comprendrait tout de suite mon envie. Mais que neni, ce dernier m’a directement dit « ok pas de soucis » et m’a donc tout naturellement coupé plus de 25cm de cheveux jusqu’aux épaules avec un dégradé qui débutait aux oreilles. Bref, vous imaginez bien que ce n’est pas tout à fait ce dont à quoi je rêvais. Alors, jeune fille désemparée et timide que j’étais, j’ai terminé avec les yeux remplis de larmes en voyant le résultat. Lui, tout surpris, qui me lâchait alors « ca te plait? », forcément, vu les larmes il aurait au moins pu faire semblant de ne pas croire au petit « oui » sorti d’entre deux sanglots. Mais bon, vous me direz, qu’aurait-il pu faire de plus? Il allait pas me recollait les cheveux sur la tête le bonhomme!

Bref, traumatisée de cet épisode, je ne suis plus allée chez le coiffeur pendant des années. Et je me coupais donc les cheveux toute seule!

On entre donc dans le vif du sujet:

Comment laisser pousser ses cheveux?

  • Se couper les pointes fréquemment.

Là, vous allez peut-être vous dire que c’est un conseil un peu pourri mais non pas du tout. Du moins, c’est ce qui a marché pour moi. Et c’est tout à fait logique. Je ne vous apprends rien mais au fil du temps, le cheveu s’abîme et une écaille se forme à la pointe. Moins vous coupez vos cheveux, plus cette écaille va grandir et remonter petit à petit vers la racine pour ensuite se casser (plus ou moins haut sur le cheveu) et bam! Un cheveu en moins. Je vous laisse imaginer le résultat quand cela se produit sur beaucoup d’entre eux. Pour ma part, j’ai fait l’erreur de ne pas y toucher pendant une période et je me suis retrouvée avec des cheveux cassés (et donc plus courts!) sur le côté droit de ma tête alors que ceux à gauche étaient bien plus longs. On a pas l’air très fin à ce moment là!

Comme je vous disais précédemment, je me suis donc mise à les couper seule pour ne pas avoir de surprise et n’en vouloir qu’à moi-même si cela foirait. (Avec du recul, même si ca a marché pour moi, je conseille tout de même d’aller chez un coiffeur pour éviter les dégâts 😀 )

Pour la petite astuce (et si vous êtes du genre vraiment traumatisés du coiffeur), tout les mois, j’entortillais mes cheveux par petites mèches et je coupais les pointes, de manière à avoir un fini « dégradé ». Au moins, pas de risque de se louper: le rendu final n’est pas droit mais bien fondu dans les cheveux. Et en plus, personne ne voyait que je me coupais les cheveux car, sûrement par effet d’optique, il  y avait une très petite perte de longueur. Et cette astuce marchait du tonnerre! (expression qui date un peu…) Au fil du temps, mes cheveux ont énormément poussés (malgré le fait de couper à peu près 1cm chaque mois!) car ils évoluaient plutôt en bonne santé.

  • Limiter la chaleur.

Forcément, en agressant nos cheveux par le lisseur/boucleur/sèche cheveux, ils s’abîment car les écaillent se forment plus vite.

Il faut donc tout naturellement essayer de limiter l’utilisation de la chaleur. En été, il n’est pas forcément nécessaire de se sécher les cheveux en sortant de la douche. Si on ne supporte vraiment pas nos cheveux naturels, on ne les lisse pas tout les jours mais on utilise des soins lissants et on les lisse qu’une fois après chaque shampoing. Le lissage tient déjà plus longtemps!

Et surtout, ne pas se lisser les cheveux mouillés.

  • Espacer les shampoings.

Se laver trop fréquemment les cheveux les abîmes. Cela retire le sébum nécessaire à l’hydratation du cheveu et ce dernier fini terne. Et oui, ne voyons pas que le négatif dans le sébum! (Et là, on dit merci le shampoing sec!)

  • Faire des soins.

Bien évidemment, cette étape est indispensable, surtout si vous êtes une adepte du lisseur/boucleur/sèche cheveux!

Il faut prendre des soins adaptés à notre nature de cheveux et pour cela rien de mieux que l’avis d’un coiffeur. 🙂

Pour ma part, j’utilise tout de chez Macadamia. En plus de sentir divinement bon, les produits nourrissent les cheveux en profondeur en utilisant les propriétés nourrissantes de l’huile de Macadamia. Et l’énorme plus: ils tiennent au moins trois mois (et pour moi qui ai les cheveux très longs!) Par contre, forcément, ils ne sont pas donnés. 20euros le shampoing, 45euros le masque… ca reste un budget. Heureusement il y a des ventes privées sur Beauteprivee tout les mois à peu près, où les produits sont soldés. Et là, tout de suite, ca vaut le coup 😀

img_7625

Shampoing, après-shampoing, masque (500mL), shampoings secs: le tout pour 64euros au lieu de plus de 100euros. Plutôt rentable sur le long terme.

Mais encore ne pas dormir les cheveux attachés pour ne pas les casser, ne pas les brosser trop souvent, ne pas faire de masques plus de une à deux fois par semaine… On pourrait y rester des heures! 😀

En conclusion, il n’y a qu’une chose d’indispensable: la patience! Cela ne se fera pas en 3mois et sans motivation 😀 Alors tout vient à point à qui sait attendre!

Sur ce, je vous laisse avec quelques photos d’une balade dans ma si jolie ville d’Antibes! Et en plein coucher de soleil 😀 (Vivement un vrai appareil photo pour immortaliser tout ca!)

img_0151

img_0144

img_0153
img_0176

img_0135

img_0083

A bientôt pour un nouvel article! 🙂

No Comments

Leave a Comment